Hypnose pour bien être
Visio thérapie en attraction
Offrez vous Joie & Éveil !
 
 
 
07 87 81 38 98
Hypnose pour bien être
Visio thérapie en attraction
Offrez vous Joie & Éveil !

Programme essai info produit


Confinement des solutions pour agir

BIENVENUE À CETTE PREMIÈRE ÉTAPES, 

MERCI D'AVOIR FAIT VOTRE CHOIX :)

C’est le moment de prendre soin de soi, pour mieux prendre soin des autres

Cette “pause”, pour celles et ceux qui sont confiné.e.s, nous laisse (pour certain.e.s) un temps précieux que nous n’avons pas toujours et que nous pouvons décider librement d’occuper

On se recentre, on organise (ou pas) nos journées, on appelle nos proches et surtout on prend le temps

Il existe un groupe de discussion dédié pour partager ses ressentis et ses témoignages

Pour toutes les personnes pour qui ce n’est pas le cas, des soignant.e.s aux technicien.ne.s, en passant par les ouvrier.e.s ou encore certains personnels de restauration, il existe de multiples manières de les aider

"Face à la pandémie, retournons à la "stratégie du choc" en déferlante de solidarité !

Re-créer du lien social : apprenez à connaître vos voisin.ne.s !

Parce que tout le monde n’a pas internet et que retrouver un contact humain loin des écrans est aussi très bénéfique et à la portée de tou.t.es, voici un petit rappel des gestes simples, qui peuvent pourtant changer votre quotidien ainsi que celui de vos voisin.e.s ! 

Laisser son numéro de téléphone dans la boîte aux lettres de ses voisin.e.s, afin de les aider en cas de besoin et qui sait, apprendre à connaître ces personnes qui vous entourent

Libérer votre créativité

1. Cuisiner toutes ces choses pour lesquelles on n’a jamais le temps. Congeler en petites portions pour en profiter plus tard.

2. Peindre

3. Regarder des chaînes de tuto de dessins sur Youtube et apprendre à réaliser des formes simples

4. Faire du coloriage pour se relaxer 

5. Sortir sa machine à coudre, ses aiguilles à tricoter ou son kit de broderie

6. Si on joue d’un instrument, apprendre de nouveaux morceaux… ou improviser !

7. Bouturer ses plantes, les rempoter… voire jardiner si l’on peut avoir ce privilège

S’inspirer

1. Organiser un mini ciné-club et faire des rétrospectives de grands réalisateurs

2. Lister tous les livres qu’on veut lire depuis tellement longtemps… et commencer à tourner les pages !

3. Voir des conférences TedX

Jouer

1. Jouer aux échecs ou aux dames 

2. Jouer aux cartes

3. Faire des puzzles (au moins 1000 pièces si on a plus 10 ans, sinon c’est pas drôle)

Continuer à bouger

1. S’étirer, faire quelques mouvements ou de longues séances de stretching

2. Se lancer le défi de faire le grand écart en seulement 30 jours 

3. Pratiquer le yoga 

4. Apprendre à danser une danse exotique : salsa, flamenco, danse du ventre, danse Dollywood… Il y a de quoi s’évader même en restant dans son salon !

Prendre soin de son esprit

1. Méditer, tout seul quand en a l’habitude, ou avec une appli !

2. Tenir un journal de bord pour scruter vos sensations et vos émotions

3. Écouter de la musique relaxante

4. Se réserver des créneaux horaires sans écran pour faire une mini digital détox

Faire du tri

1. Faire un immense ménage dans son appartement et se débarrasser de tout ce qu’on ne veut plus. Et pourquoi pas refaire sa déco d'intérieur pour être vraiment bien chez soi

2. Se préparer à donner tout le reste sur l’appli Geev

3. Faire du tri dans ses abonnements Instagram : se désabonner de tout ce qui pollue notre feed avec des sujets qui ne nous intéressent plus ou des idées négatives

4. Faire du tri dans ses mails

5. Faire du tri dans ses photos de smartphone

6. Développer ses photos et les mettre en valeur dans de beaux albums 

7. À quoi bon avoir tous ces livres de cuisine si on ne les consulte pas ? Rassembler ses recettes préférées dans un carnet familial, comme ceux de nos grands-mères

Se faire plaisir

1. S’automasser

2. Faire la sieste

3. Se faire des petits-déj’ de week-end tous les jours (par ici les crêpes)

4. Si on a un jardin ou un balcon, passer un peu de temps au soleil

Acquérir de nouvelles compétences

1. Apprendre ou réviser une langue étrangère

2. Aménager un espace dédié pour son job

3. Se mettre à jour dans sa compta

4. Lister les gens qu’on veut rencontrer et les contacter

5. S’assurer que chaque jour, on coche au moins 3 choses essentielles de sa to-do list

Prendre soin de sa santé

1. Nettoyer minutieusement son appartement tous les jours

2. Diffuser des huiles essentielles de ravinsara 

3. Faire une cure de vitamine D3

4. Boire de l’eau et des infusions

5. Dormir suffisamment, aller se coucher tôt

Conserver un esprit festif

1. Faire une soirée karaoké à la maison 

2. Déguster des vins et noter ses commentaires et impressions

3. Organiser un apéro ou un dîner via Skype ou FaceTime 

Occuper ses enfants

1. Leur confectionner un déguisement de fortune

2. Réaliser un maquillage festif avec eux

3. Faire de la pâte à sel

4. Faire du papier mâché 

5. Lire des histoires et inventer des histoires avec eux

6. Imaginer une séance photo rigolote 

7. Préparer des gâteaux 

8. Les laisser s’occuper tout seuls de temps en temps, il paraît qu’on peut leur fiche la paix aussi 

Casser la routine

1. Repenser sa vie et s’apprêter à réaliser ses rêves

2. Se poser les bonnes questions : est-ce que ce job nous convient ? et ce couple ? ces amis ? Est-ce que nos priorités passent bien avant tout ?

3. Des prétentions littéraires ? C’est le moment d’essayer d’écrire cette nouvelle ou ce roman qui trotte dans sa tête !

4. Envie de monter une boîte ? Pourquoi ne pas en profiter pour y réfléchir concrètement ?

5. Chaque jour, réfléchir à ce qu’on gardera de cette expérience et de cette parenthèse : un rythme ralenti ? un temps de lecture ? un peu plus de créativité ?

6. Imaginer et prévoir ce qu’on fera quand la crise sera passée

7. Réaliser un vision board

8. Lister les rêves qu’on veut réaliser dans sa vie… 

Les masques peuvent faire peur

Nous avons plusieurs craintes, c'est normal 

Selon des études, cela nous empêche d'être capables de reconnaître des visages familiers même s’ils sont à moitié couverts 

Nous associons une personne à un trait particulier, comme la bouche, et non à son visage en entier. C’est ainsi qu’un homme qui rase sa barbe, par exemple, peut devenir un inconnu aux yeux des autres le temps d'un instant

Quel différence entre vous et un inconnu avec un masque, il est important de ne pas se moquer, car cette crainte est réelle. Voici quelques conseils pour voir des gens porter un masque :

  • Si vous avez un masque, portez-le pendant quelques minutes, puis enlevez-le. Refaites cet exercice plusieurs fois
  • Comportez vous comme le ferait un superhéros
  • Amusez vous à exprimer votre émotion juste avec vos yeux
 

Protégez vous d'eux

Dans les transports, au bureau, en faisant les courses…

Porter un masque fait désormais partie du quotidien des Français

Mais selon un article publié par le Dr Russell Blaylock, un neurochirurgien à la retraite, cette mesure de protection n’a pas que des avantages

Pire encore, elle pourrait entraîner de graves effets secondaires, allant du simple mal de tête… au décès du patient !

Explications 

Une résistance accrue des voies respiratoires, à l'accumulation de dioxyde de carbone, à l'hypoxie, jusqu'à une menace grave pour la vie

Cela peut entraîner une perte de conscience, comme cela est arrivé au pauvre homme qui conduisait seul dans sa voiture en portant un masque

Ce dernier s’est évanoui, ce qui a causé un accident de voiture où il a subi des dommages corporels

 

L’avocat Maître Alberto Brusa établit l’ILLÉGALITÉ des amendes pour “non port du masque” 

Avocat à la cour de Paris et président de l’association Reaction19, il justifie dans ce document l’illégalité des amendes pour “défaut du port du masque” précisant que “Toutes verbalisations effectuées par un policier, un gendarme ou toute autre personne habilitée par la loi sont ainsi entachées d’une illégalité manifeste, ainsi que d’un abus de pouvoir”

DECLARATION QUI ETABLIT L’ILLEGALITE DE LA CONTRAVENTION DE 4EME CLASSE QUI SERAIT IMPUTEE EN CAS DE DEFAUT DU PORT DU MASQUE DANS LES LIEUX IMPOSES PAR LE DECRET DU 10/07/2020

Toutefois, les textes précités ne peuvent en aucun cas être appliqués au « défaut de port de masque » pour les motifs suivants

Toutes verbalisations effectuées par un policier, un gendarme ou toute autre personne habilitée par la loi sont ainsi entachées d’une illégalité manifeste, ainsi que d’un abus de pouvoir.

L’OMS admet que les tests PCR créent des faux positifs

Les avertissements concernant la valeur élevée des tests arrivent des mois trop tard… alors pourquoi apparaissent-ils maintenant ?

L’explication possible est d’un cynisme révoltant…

L’Organisation mondiale de la santé a publié cette note d’orientation le 14 décembre

Bien que ces informations soient exactes, elles sont également disponibles depuis des mois

Nous devons donc nous demander pourquoi elles sont rapportées maintenant

Est-ce pour faire croire que le vaccin fonctionne ?

Le fait que les tests PCR étaient facilement manipulables et potentiellement très imprécis a été l’un des cris de guerre souvent répétés par ceux d’entre nous qui s’opposent au récit de la “pandémie” et aux politiques qu’elle sert à vendre

Le Dr Kary Mullis, qui a reçu le prix Nobel pour avoir inventé le procédé PCR, a clairement indiqué que vie n'était pas un outil de diagnostic

"Avec la PCR, si vous le faites bien, vous pouvez trouver presque tout chez n’importe qui”

Et, commentant les seuils de cycle, il a dit un jour

Si vous devez faire plus de 40 cycles pour amplifier un gène en une seule copie, il y a quelque chose qui cloche sérieusement avec votre PCR”

Même le Dr Anthony Fauci a publiquement admis qu’un seuil de cycle supérieur à 35 permettait de détecter des “nucléotides morts”, et non un virus vivant

Alors pourquoi l’OMS a-t-elle finalement décidé de dire que c’est une erreur ? Quelle raison pourrait-elle avoir pour choisir finalement de reconnaître cette simple réalité ?

La réponse à cette question est potentiellement d’un cynisme choquant : nous disposons maintenant d’un vaccin, nous n’avons plus besoin de faux positifs

En théorie, le système a produit son remède miracle

Ainsi, une fois que tout le monde aura été vacciné, tous les tests PCR effectués le seront “selon les nouvelles directives de l’OMS”, et en effectuant seulement des cycles de 25-30 au lieu de 35+

Et voilà que le nombre de “cas positifs” va chuter, et nous aurons la confirmation que notre vaccin miracle fonctionne

Tant que nous faisons tous ce qu’on nous dit, tout signe de dissidence des masses de personnes refusant le vaccin, par exemple et la valeur pourra recommencer à grimper, et la maladie magique se remanifestera à nouveau

Dépistage par test PCR du covid 19 : Danger !Attention dépistage passant la barrière cervicale et laissant s'écouler parfois le liquide céphalo-rachidien

 
Attention dépistage passant la barrière cervicale et laissant s'écouler parfois le liquide céphalo-rachidien

Enfoncer une tige 15 cm presque jusqu’à votre cerveau, cela peut ouvrir la voie à toute sorte d’infections ou d’implantations clandestines effectuées à votre insu

1- Micro-puces ou nano puces RFID.

Si ils voulaient ils ne s’y prendraient pas autrement

En effet, ils utilisent des écouvillons semblable à un coton-tige, mais qu’on enfonce à travers les narines jusqu’à toucher l’arrière du crâne

Prenez une règle. Marquez avec votre doigt 10 cm (pour les enfants), 15 cm (pour les adultes) 

Mettez-vous devant un miroir et placez la règle contre votre joue

Voyez alors, depuis la base de vos narines, jusqu’où arrive le bout, vous serez horrifié

En voyant par vous-même jusqu’où pénètre la tige, vous serez effaré, et vous aurez raison

Car l’extrémité de la tige touche alors la zone de séparation entre le cerveau et la cavité nasale

Cette zone est constituée en partie d’une fine lame d’os (3 mm) et en partie d’un réseau très dense de nerfs qui transmettent des informations vitales

Autrement dit, toucher cette zone nécessite des précautions extrêmes 

Ce qui n’est absolument pas le cas avec la pratique actuelle des tests

On force cette tige à travers vos narines jusqu’à toucher cette base cervicale 

Puis on fait tourner cette tige durant 10 à 15 secondes, ce qui est énorme, d’autant que la douleur est constante vu que l’extrémité frotte sur les nerfs

2- Où réside le danger ?

– Destruction totale ou partielle d’une partie des nerfs causant alors la perte d’un sens comme le goût ou l’odorat.

– Ouvrir la voie à une véritable infection car, maintenant que l’accès a été forcé et qu’une partie des nerfs a été lésée, tout ce qui vole dans l’air peut affecter plus profondément la personne : pollution, particules fines, vapeurs de glyphosate ou d’insecticide…

 

La maladie est bénine, ne vous laissez pas effrayer, ce n'est qu'une grippe pulmonaire qui ne fait pas plus de dégât que les années passées selon les données INSEE !

Les coronavirus sont les micro-organismes qui provoquent les rhumes

Ce n’est rien de plus que cela

Le fait de le faire passer pour un virus tueur est une manipulation mondiale préparée de longue date par la Fondation Bill Gates principal contributeur de l'OMS, des médias, des gouvernements et des réseaux sociaux associée à diverses autres sociétés milliardaires du monde pharmaceutique.

Confinement, masques, interdiction de l’hydroxychloroquine, distanciation sociale, état d’urgence sanitaire qui viole tous les États de droit, vaccination obligatoire pour pouvoir voyager, travailler, se soigner ou faire ces courses bientôt avec un passeport vert, un micro-puçage dès la naissance (un état l’aurait déjà adopté), micro-puçage obligatoire.

Vous avez le choix de ne plus avoir d'argent et de perdre vos biens avec le grand reset et son revenu universel ou de finir en camps de quarantaine ( FE MA et mi lice sanitaire vérifiant chez les gens le port du masque, si pas plus de 6 et si pas de fièvre ) si nous ne les arrêtons pas avant.  

C'est une guerre spirituelle (le 4ème ri ech la seconde guerre n'a jamais pris fin) entre le bien et le mal. Ils veulent nous asservir pour continuer leur crime pédo sata niste dans le silence.

Points forts

 

» L’hésitation à vacciner est en pleine expansion (15 à 25 %) expliquant l’insuffisance d'épidémie

 

» Elle s’explique par les peurs vaccinales médiatisées, le rôle prépondérant des médias dans la désinformation

 

»  La balance bénéfice/risque s’est totalement inversée, on craint plus le vaccin que la maladie

 

»  La perte de confiance dans la science et les experts

 

»  Il existe un déficit d’information des personnes, le rôle du médecin est essentiel d’après toutes les enquêtes, une information plus convaincante est donc nécessaire, surtout auprès des hésitants, mais elle demande une vraie formation et de la disponibilité

 

» L’enseignement et la formation en vaccinologie en France sont à refonder complètement

Comment éviter le cocktail de la nouvelle vaccination "obligatoire" ?

 

Une première solution est l'école à la maison

 

Dans un monde, où les drogués, les intoxiqués et les vaccinés sont de plus en plus nombreux, où l'alimentation est dénaturée, où l'enseignement public, au service d'une idéologie destructrice des valeurs humaines sombre chaque jour davantage

 

Ce monde dans lequel les enfants non vaccinés sont exclus des écoles et sont rejetés des cabinets médicaux, pour statut vaccinal non conforme, l'école à la maison est le moyen d'échapper à la violence institutionnelle indigne d'une démocratie


C'est un engagement citoyen responsable, un acte de résistance nécessaire face à l'arbitraire insidieux

Mais, faut-il éviter la vaccination ?

 

Oui, les effets secondaires n'étant pas tous connus

 

S'abstenir dans le doute, c'est le principe de précaution

Certains effets néfastes étant connus, ça ne plaide pas en faveur des vaccins

On sait que l'aluminium en injection est extrêmement dangereux, par exemple

Car la chose invraisemblable, et qui montre que les labos ont beaucoup trop de pouvoir, c'est qu'ils ont reçu le droit de lancer la vente et la diffusion assortie de l'obligation d'utiliser leurs produits, et cela sans que les habituels tests cliniques aient été effectués régulièrement ! 

Il n'y a pas d'études faites en-dehors de ces mêmes labos, les études sont financées par les labos eux-mêmesEt ils ont aussi fait en sorte que les vaccins soient les seuls produits à ne pas être testés en vis-à-vis de placébos

Les sanctions pénales spécifiques sur les vaccins

 L’obligation de protection des enfants” par laquelle des parents pourraient être punis de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende

 La répression aura bien lieu mais à l’égard des médecins

Ceux qui établissent des faux seront systématiquement recherchés et envoyés devant le Conseil de l’ordre

Ceux qui doutent seront blâmés

Les propos des médecins seront scrutés et corrigés si nécessaire

Leurs prescriptions seront davantage surveillées

Plus que jamais, ils seront mis sous la tutelle de l’administrationÀ quoi sert-il que la société, c’est à dire vos impôts, vos charges, paye 10 ans d’études aux médecins, si c’est pour qu’ils n’aient pas le droit de réfléchir, de douter, d’évoluer ?

Obligation vaccinale, la loi folle est passée notre conseil d'action

Les vaccinalistes sont incapables de dire quels seront les effets secondaires, on se lance sans parachute

Du moins, on apprend que telle ministre, tel médecin vaccinaliste, tel actionnaire majoritaire de labo ne feront pas vacciner leurs enfants ni eux-mêmes

Notre recommandation, n'en faites surtout rien

Ils sont incapables de vous promettre que vous ne risquez rien et donc la prudence s'impose selon la règle du principe de précaution

Laissez courir les rumeurs des hommes préhistoriques qui croient que les vaccins protègent, comme des grigris, de la maladie, tandis que, par exemple, le vaccin contre la rougeole n'empêche nullement de l'attraper ultérieurement, mais avec en plus le désavantage de complications, le système immunitaire ayant été délesté de sa réactivité

Vous ne risquez rien à refuser car la loi ne prévoit plus de sanction que contre les médecins

Le gouvernement a en effet eu la trouille devant le raz-de-marée de protestations, les Français sont contre cette obligation vaccinale

Il se rabat donc sur les médecins qui vont encore trinquer et fermer quelques milliers d'autres cabinets, ce qui est du reste excellent pour la santé publique puisque le cabinet du médecin est le premier prescripteur pour certain de poisons chimiques appelés pudiquement "médicaments"

Il est évident que cette politique attentatoire aux Droits de l'Homme d'une part et à sa santé d'autre part est excellente pour amener une alternative

Les faits montrent, statistiques imparables à l'appui, que moins les populations sont vaccinées, mieux elles se portent et on voit que dans plusieurs parties du monde, l'absence totale de vaccin fait des gens en parfaite santé, même s'ils sont plus exposés aux risques que nous

La solution ?

N'allez surtout pas voir votre médecin à ce sujet

Sinon, il est obligé de vous signaler

Vous savez que vous pouvez vous passer de lui puisqu'il existe des centaines d'autres alternatives à chaque médicament qu'il pourra vous prescrire à part le groupe des 400 médicaments utiles désignés depuis longtemps, sur les dizaines de milliers dangereux ou simplement inutiles

Ne vous laissez pas induire en erreur par un discours irresponsable des politiques, qui œuvrent pour Big pharma employeur de ministres depuis 40 ans On est réellement face à un Coup d'Etat, une attaque tyrannique contre le peuple, au profit du gros argent

Voici la réaction de certain médecin du monde

Bien sûr, évitons de continuer à nous confronter ou nous diviser mais ouvrons le dialogue pour un maximum de recul.

 

« Les vaccins peuvent causer l’arthrite chronique évolutive, la sclérose en plaques, le lupus systémique érythémateux, le Parkinson et le cancer. » Pr. R. SIMPSON de l’American Cancer Society


“Pendant 23 ans, j’ai observe que les enfants non vaccines étaient plus sains et plus robustes que les enfants vaccines. Les allergies, l’asthme et des perturbations comportementales étaient clairement plus fréquentes chez mes jeunes patients vaccinés. D’autre part, les premiers souffert plus souvent ou plus sévèrement de maladies infectieuses que les autres. » Dr. Philip INCAO 

 

« Les campagnes publicitaires en faveur des vaccins représentent un endoctrinement type lavage de cerveau… On utilise tout d’abord la désinformation, avec trucage des chiffres statistiques et amalgame savant de l’effet protecteur du vaccin avec d’autres affections et une annonce de possibilité de contagion totalement fantaisiste. Ensuite on sème la terreur, pour faire croire à l’ensemble de la population que telle maladie est effroyable, mettant au même rang de gravité une banale rougeole et une poliomyélite paralysante. Ensuite on procède à la banalisation de l’acte vaccinal. » Dr Alain SCOHY

 

« Que la vaccination soit obligatoire ou non obligatoire, vacciner de force, c’est violer y collaborer est meurtrier. » Dr. Guylaine LANCTOT

 

« L’introduction volontaire et non nécessaire de virus infectieux dans un corps humain est un acte dément qui ne peut être dicté que par une grande ignorance de la virologie et des processus d’infection. […] Le mal qui est fait est incalculable. » Pr R. Delong, Virologue et immunologue de l’université de Toledo aux Etats-Unis.

 

« On a mené une campagne à la hussarde. On a violé la conscience des gens. Même les grands-mères de 80 ans venaient réclamer leur vaccin ! » Pr Alain Fisch

 

« Les hommes politiques sont donc désormais responsables et coupables. Leur culpabilité repose sur le fait qu’ils ont en main toutes les informations sur le système actuel. Ils savent parfaitement que l’expertise fonctionne à sens unique. Ils connaissent la collusion entre les experts et les vendeurs. Ils acceptent cet état de choses. Les dirigeants politiques ont des comptes à rendre. » Dr Lacaze

 

« Des monstruosités comme la vaccination sont fondées non sur la science mais sur l’argent. » G. Bernard SHAW

 

« La vaccination est la plus grande escroquerie médicale de tous les temps. » Pr. Jules TISSOT

 

«Toute vaccination est un scandale si on la considère sur un plan scientifique.» Dr. Jacques KALMAR

 

« Les micro-organismes inoculés à travers toutes les barrières naturelles ont été bricolés de telle manière que la majorité des individus développe des pathologies chroniques dont les symptômes ne sont pas faciles à rattacher à leur cause initiale. » Dr Jacqueline Bousquet

 

"Ne vous hâtez pas de faire tomber la fièvre de votre malade ; s’il souffre d’une affection virale, vous risquez de compromettre sa guérison." Pr . André LWOFF (Prix Nobel de médecine )

 

« Certaines souches de vaccins peuvent être impliquées dans des maladies dégénératives telles que l’arthrite rhumatoïde, la leucémie, le diabète et la sclérose en plaques. » Dr. G. DETTMAN (Australian Nurses Journal)

 

« Plusieurs auteurs allemands ont décrit la relation entre la sclérose en plaques et les vaccinations contre la variole, la typhoïde, le tétanos, la poliomyélite et la tuberculose. » British Medical Journal 1967


« Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même. » Dr. William FROSEHAVER

Quelques livres sur le sujet 


-La mafia médicale, Dr G. LANCTOT, Ed. Voici la clé.
– Vaccins, un génocide planétaire ? Dr. Christian Tal Schaller, Edit. Testez.
– La catastrophe des vaccins obligatoires, Pr. TISSOT, Ed. de l’Ouest, 1950.

Comment lutter contre l’anxiété face à l’épidémie de coronavirus ?

L’inquiétude face à la pandémie dans le monde se propage presque plus rapidement que lui-même

Méditation, détox numérique… comment ne pas céder à la panique ?

On fait le point ensemble

D’où provient l'anxiété liée au coronavirus?

L’anxiété, c’est anticiper de manière négative quelque chose qui ne s’est pas encore produit et ne va peut-être même pas se produire

En somme, face à une incertitude, nous envisageons immédiatement le pire scénario

C’est un peu comme transpirer avant d’avoir chaud 

En effet, certaines personnes ont tendance à se laisser envahir par des pensées négatives

Mais dans des situations comme celle que nous connaissons, il est tout à fait compréhensible de se sentir stressé, anxieux ou bouleversé

Pourtant, les études scientifiques sont formelles, le coronavirus auquel nous sommes actuellement confrontés provoque des symptômes bénins dans la plupart des cas

Environ 80 % des malades guériraient sans avoir besoin de traitement particulier

Pourquoi donc tant d’inquiétudes ?

Selon l’experte, certaines réactions s’expliquent par la perte de repères et de confort induite 

Le fait d’être confronté à des rayons de supermarché vides ou des pénuries de produits hydro-alcooliques en pharmacie génère des comportements de panique généralisée 

Les gens paniquent car ils ont peur d’être contaminés, peur de mourir, peur de perdre quelqu’un ou quelque chose

La dimension collective a aussi son importance

Il s’agit d’une perte de repères sociaux au sein d’un groupe

Face aux réactions inhabituelles de certains individus qui sortent du cadre, nous sommes impactés

C’est une réaction tout à fait naturelle

On parle alors d’anomieConcrètement, le fait de voir certaines personnes dévaliser les stocks de pâtes ou de riz dans les magasins nous pousse à faire de même

Optez pour la détox numérique

Médias, réseaux sociaux, discussions entre amis, de nouvelles informations sur ce coronavirus nous parviennent au quotidien

On parle d’infodémie, c’est-à-dire la multiplication d’informations confuses, contradictoires et surtout anxiogènesAutorisez-vous à lâcher votre smartphone et limitez-vous à quelques sources d’information pour éviter la peur

Identifiez votre peur pour mieux l’appréhender

La clé pour réduire vos angoisses, c’est de les nommer pour en prendre conscience

La peur est une émotion naturelle

Elle sert à nous alerter en cas de danger et peut nous encourager à prendre des décisions positives, mais elle ne doit pas nous paralyser

Misez sur la métacognition, autrement dit le fait de prendre du recul sur ses propres pensées et ressentis pour conscientiser sa peuAccordez-vous le temps nécessaire, prenez le temps de noter vos pensées ou d’en discuter avec des proches, plutôt que d’essayer de régler un problème pour lequel vous n’avez pas la solution

Méditez pour vous recentrer sur l’essentiel

Pratiquer la méditation de pleine conscience permet de retrouver son calme dans des situations stressantes, mais également de prendre des décisions plus éclairées

Lorsque les angoisses vous assaillent, concentrez-vous sur votre respiration pour vous recentrez sur vous-même, sur l’ici et maintenant

Ainsi, la méditation vous permettra d’apprivoiser et d’apaiser votre anxiété

Veillez à maintenir vos activités et votre routine quotidienne dans la mesure du possible pour détourner votre attention des pensées anxiogènes

Par-dessus tout, focalisez-vous sur ce que vous pouvez contrôler 

Astuce pour contester une contravention sans rien devoir payer

Entre légendes urbaines et réalité légale, il est parfois difficile de savoir quand vous pouvez contester une contravention reçue et refuser de régler une amande 

Découvrez dans quels cas il est possible de ne pas payer la somme due sans risques

Invoquez l’une de ces 5 raisons pour ne pas payer votre amende

1. Vous n’étiez pas la personne car on vous a volé vos papiers
Dans tous les cas, la contravention est toujours adressée au détenteur des papiers

2. Il ne s’agissait pas de votre véhicule 
Si vous suspectez une utilisation frauduleuse de vos plaques d’immatriculation, ou toute autre confusion, vous pouvez contester

3. Défauts du matériel de contrôle 
Une contestation peut se justifier par une installation non conforme du matériel de contrôle

4. Vice de forme du PV 
Un procès-verbal en règle comporte de nombreuses mentions obligatoires
Parmi elles figurent le nom et le matricule de l’agent verbalisateur ainsi que sa signature
Vous devez aussi y trouver la nature de l’infraction qui vous est reprochée, le lieu et la date précise à laquelle elle s’est déroulée et les textes de loi mis en œuvre

Si une information manque à l’appel, vous pouvez opposer le vice de forme de votre avis de contravention 5. Filmer et répondre seulement je ne répond pas aux questions

Les façons d'éviter un procès verbal

Les citoyens ne sont pas toujours bien informés de leurs droits et de leurs de voirs. Voici ce qu'il faut savoir pour ne pas prendre de contraventions et les cas où on peut les contester

Que faire pour contester un procès verbal ?

Il est indispensable de respecter le délai de quarante-cinq jours prévu par la loi

Joindre l'original de l'avis de contravention et de la requête, ainsi qu'une lettre manuscrite expliquant les raisons de cette contestation

Ne surtout pas oublier de poster le tout en recommandé avec accusé de réception 

Dans les cas des radars automatiques, il faut aussi consigner le montant de l'amende

Contester n'est pas un acte anodin car, sauf si l'affaire est classée sans suite, il expose à une citation devant un tribunal

Beaucoup regrettent de s'être lancés dans une procédure longue pour des amendes dont le montant apparaît faible par rapport au temps passé et au stress causé

Comment contester un non-respect de confinement ou de couvre feu ?

L’agent ne peut pas vous demander de payer immédiatement

Vous recevrez un avis de contravention à l’adresse que vous aurez mentionnée pendant le contrôle

Si vous estimez que l’amende forfaitaire n’est pas justifiée, ne la payez pas, car votre paiement vaudrait reconnaissance de l’infraction

Vous devrez prouver votre bonne foi avec des documents ou des justificatifs (tickets de caisse, témoignages, convocation…), et envoyer votre contestation directement sur le site antai.gouv.fr (procédure conseillée), soit par courrier recommandé, adressé à l’Officier du ministère public, à l’adresse mentionnée sur l’avis de contravention

Afin de faciliter les démarches, le Syndicat des Avocats de France a mis en ligne un « kit de contestation », dans lequel on trouve un guide explicatif de la procédure et des modèles de courriersEnfin, le Ministère public pourra classer l’affaire sans suite ou décider que la contestation n’est pas justifiée et vous convoquer devant un tribunal de police

Il n'existe pas d'obligation de présenter une attestation pour l'instant réellement

Dans tous les cas, si l'on a une raison objectivement valable de se déplacer, il y a un cas dans lequel les contraventions dressées devraient facilement pouvoir être contestées

Ce sont ceux dans lesquels une personne a été verbalisée parce qu'elle ne possédait pas d'attestation de déplacement

Le décret a créé une contravention pour violation des mesures de confinement

Mais il n'existe pas d'obligation de présenter l'attestation fournie par le ministère de l'Intérieur"

En théorie, il suffirait donc, par exemple, de présenter lors d'un contrôle une ordonnance en expliquant que l'on se rend à la pharmacie pour prouver que l'on est bien dans l'un des cas prévus par l'attestation, qui permet surtout à chacun de les connaître

Mais pour gagner du temps et faciliter le travail des policiers, mieux vaut quand même en remplir une

Les délits de récidive nuls ?

La loi prévoit en revanche que "la réitération, à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours, de violation des interdictions ou obligations édictées dans une circonscription territoriale où l'état d'urgence sanitaire est déclaré" est un délit passible de six mois de prison ferme et 3 750€ d'amende

Selon Me Fernandez, "si l'on dispose de 90 jours pour contester une contravention, avant le terme des 90 jours, on ne sait pas si elle est justifiée puisque le tribunal de police ne l'a pas encore jugé

Vous êtes donc présumé innocent et on ne peut donc pas vous reprocher un certain nombre d'infractions répétées dans un délai de 30 jours

Un détail qui n'en est pas un et qui conduira les magistrats de la Cour de cassation à se pencher prochainement sur cet aspect du droit

Une question prioritaire de constitutionnalité a en effet été transmise au tribunal judiciaire de Bobigny à ce sujet

Si elle est jugée sérieuse, cette question pourra être transmise au Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel n'a pas encore statué mais le conseil d'État a rejeté quasiment tous les référés présentés

On est en état d'urgence sanitaire, il faut aussi le prendre en compte

Le rejet social les techniques efficaces pour le gérer

Le rejet social peut être traumatisant et difficile à surmonter que ce soit dans le cadre professionnel, personnel ou amoureux

Pourtant, il s’agit d’une situation que vous rencontrerez souvent au cours de votre vie, il est donc essentiel de savoir le gérer efficacement

Je vous fournis ici un plan détaillé

Vous vous souvenez surement de ce que vous avez ressenti lorsque vous n’avez pas été admis à ce cursus universitaire ou lorsque vous avez été recalé aux tests d’admission de l’équipe sportive que vous visiez ou bien lorsque votre demande d’emploi a été refusée ?

Plus douloureux encore, lorsque vous vous avez été largué(e) par votre compagnon amoureux, homme ou femme, du moment ?

Nous avons tous connu cela, le rejet a été et sera toujours une partie normale de votre vie.

À l’échelle d’une vie, justement c’est inévitable

Nous venons de le voir, les situations de rejet social sont nombreuses et douloureuses

Oui, ça fait mal même si nous l’avons déjà connu une bonne centaine de fois, voire plus, chaque nouveau rejet est une nouvelle blessure.

Qu’est-ce le rejet social ?

Le rejet signifie fondamentalement l’exclusion délibérée d’un individu d’une relation interpersonnelle ou d’une relation sociale

Cela intervient autant dans le contexte d’une relation sociale classique que dans le contexte d’une relation romantique

Le terme psychologique exact est rejet social

Est-ce que le rejet fait mal ?

Oui, nous savons tout ce que cela fait.

À peu de choses près, on se sent moche, surtout dans le contexte d’une relation amoureuse

Vous lirez ou entendrez souvent les conseils suivants

  • Le bonheur est un choix, pas un aboutissement, vous pouvez choisir d’être heureux, indépendamment des circonstances extérieures
  • Vous n’avez pas besoin de l’approbation de quelqu’un pour vous sentir bien, la seule personne dont l’approbation que vous avez besoin est vous
  • Si vous n’êtes pas heureux tout seul, vous ne serez jamais heureux dans une relation

En eux-mêmes, ces conseils sont judicieux et pertinents, ils permettent de s’assurer un minimum de bien-être et de stabilité

Cela étant, sur la durée, ces conseils ne sont pas suffisants, et leurs bénéfices ne tiennent pas

Cela a été prouvé scientifiquement par la recherche psychologique

Le besoin d’appartenance, ou la nécessité d’avoir des relations sociales solides et épanouissantes, est aussi fondamentale à la nature humaine que le besoin de nourriture et d’eau

La recherche démontre que ce n’est pas seulement naturel d’avoir mal à la suite d’un rejet, c’est aussi vrai et réel que de la douleur physique

Le rejet social peut avoir de graves conséquences sur l’état psychologique d'un individu

Nous ne sommes pas tous égaux devant le rejet social

En particulier, les personnes qui ont un tempérament introverti s’en sortent mieux car elles ont moins besoin d’interactions sociales

Encore faut-il connaître et accepter, voire faire accepter, ce tempérament mais c’est un autre sujet …

Voici les façons simples de gérer le rejet social

Cela veut-il dire qu’il n’y a aucun moyen de soulager votre douleur suite à un tel évènement ?

Non, ce n’est pas le cas.

Vous ne pouvez pas faire disparaître totalement la douleur du rejet mais vous pouvez en contrôler les effets

Voici 7 étapes éprouvées

1. Soyez conscient des différences

Chaque personne a une réalité différente

Dans une situation donnée, 2 personnes ne peuvent jamais penser ou réagir exactement de la même façon

Dis autrement, personne d’autre ne voit le même monde que vous

C’est pourquoi il est non seulement possible, mais surtout hautement probable, que les gens se comportent différemment de ce que vous attendiez qu’ils fassent

Cet écart, entre vos espérances et la réalité, donne souvent lieu à des sentiments négatifs (déception, amertume, …) et augmente sensiblement le sentiment de rejet

La première étape est donc de reconnaître et d’accepter cette différence

2. Pensez à plus d’un résultat possible

Cette étape est la suite logique de l’étape précédente

Pour éviter d’être surpris par les réactions et réponses des autres,  ne vous focalisez sur le seul résultat espéré

Essayez d’imaginer objectivement au moins 2 réactions possibles, l’une étant obligatoirement moins positive que l’autre

Il ne s’agit pas d’envisager tous les scénarios possibles, ni de rester bloqué dans l’analyse et la réflexion

Mais, face à une réponse négative, faire cet exercice vous rendra à la fois moins sujet à être blessé et plus à même de mieux y répondre

3. Ayez des raisons pour chaque résultat envisagé

Vous pouvez aussi aller encore plus loin

En plus d’envisager des réponses alternatives et négatives à celle que vous espérez, essayez de justifier pourquoi la réponse pourrait être négative et contraire à vos souhaits mais attention …

4. Soyez objectif dans votre analyse

L’exercice de raisonnement précédent à un objectif principal, vous obliger à imaginer à la fois les résultats positifs et les résultats négatifs d’une situation

Ainsi vous vous préparez mentalement pour un résultat négatif

Cependant, pour que cela soit réellement positif et efficace, il faut que vous soyez objectif

En d’autres termes

  • ne vous culpabilisez pas trop en expliquant la réponse négatif par vos lacunes, vos défauts, vos fautes … 
  • ne vous exonérez pas complètement en justifiant tout par les lacunes, les défauts, les fautes, … des autres

La vérité est entre ces deux extrêmes

Identifiez des raisons possibles sans aucun lien avec vous

La raison n’est pas forcément de ce que vous offrez ou proposez, mais plutôt ce qui est attendu ou nécessaire en face 

Dans le même temps, soyez honnête et réaliste en incluant une raison possible qui vous concerne directement

5. Évitez la personnalisation

Voilà qui amène à l’un des points les plus importants, ne mettez pas de rejet social et personnel, ou les sentiments désagréables qui vont avec, là où il n’y en a pas

Il ne s’agit pas d’éviter de se sentir blessé en se nourrissant d’une version déformée de la réalité ou en s’abreuvant de paroles positives

Il est un fait établi que nous avons tous tendance à sur-personnaliser un rejet ou une réponse négative

Nous avons tous tendance à en faire une affaire personnelle, à le prendre personnellement comme un jugement de la personne que nous sommes

Une réponse négative signifie surtout qu’il y a une différence entre ce que vous proposez et ce qui est nécessaire à une personne ou une situation

Cette différence est suffisante pour amener la réponse négative

Alors oui, nous pouvons faire un travail sur nous-mêmes … pour améliorer notre proposition mais cela n’est qu’un volet de la « transaction » globale

6. Recherchez activement d’autres relations

Malheureusement, quand il s’agit de relations, toutes les situations possibles de rejet sont pas si simples …

Votre sentiment de rejet peut être causé par vos attentes et besoins de tous les jours qui ne sont pas respectés par votre partenaire, par une infidélité amoureuse ou par l’annonce soudaine de votre partenaire de son désir de vous quitter

Il n’est pas vraiment possible de se préparer à une telle situation, on la prend de plein fouet et on la subit

Ça fait mal mais vous devez la gérer

La façon la plus saine et la plus rapide pour récupérer est de nourrir son sentiment d’appartenance au travers d’autres relations sociales

Cela va à l’encontre de notre tendance naturelle qui nous pousse à l’immobilisme et à l’isolement

Selon un chercheur en psychologie sociale, les interactions sociales positives sont un vrai coup de pouce à la bonne humeur

Elles favorisent la libération de substances chimiques qui facilitent les réactions de plaisir

Sans pour autant fuir la situation ou la personne, recherchez activement les contacts et les échanges avec des amis ou la famille si vous êtes dans une période délicate avec votre partenaire

7. Réduire la dépendance affective renforce réellement l’amour

En fait, il est même judicieux, lorsque tout va bien, de ne pas s’enfermer dans la seule relation amoureuse

Ne vous focalisez pas uniquement sur votre partenaire

Entretenez d’autres relations sociales (amicales, familiales, …)

Rencontrez des personnes partageant les mêmes idées ou les mêmes passe-temps

Adonnez-vous à un passe-temps !

Sur la durée, vous vous apercevrez que vous vous nourrissez émotionnellement de tout cela

Cela vous aidera non seulement à récupérer de votre blessure, mais aussi à vous préparer à affronter tout autre rejet ou problème avec votre partenaire

Je ne vous conseille pas d’éviter les rencontres amoureuses ou de ne pas vous investir dans une relation amoureuse

Non, ce que je vous dis par contre, c’est de cesser d’être émotionnellement nécessiteux

Il est nécessaire que vos besoins émotionnels, sociaux et d’appartenance ne soient pas remplis uniquement par votre relation amoureuse

Cela serait néfaste aussi bien pour vous que pour la relation

Aimer votre partenaire, ce n’est pas du tout la même chose qu’être incapable de fonctionner sans son soutien affectif et émotionnel

Le premier est positif, le second ne l’est pas.

Dans le second cas, vous vous nourrissez de la relation, vous en êtes dépendant

Dans le premier cas, vous nourrissez la relation autant que vous vous en nourrissez, vous lui apportez autant qu’elle vous apporte

Et votre partenaire aura autant de raisons d’être amoureux de vous

Conclusion lisez aussi cet excellent livre

La prochaine fois que vous rencontrez une forme de rejet social, et croyez-moi, il y aura une prochaine fois, essayez d’appliquer ces quelques techniques

Vous vous apercevrez que vous le vivrez bien mieux ainsi, voire même, vous pourriez le canaliser de façon constructive

Je vous suggère du coup très fortement de lire un livre de Thomas d’Ansembourg spécialiste en communication non violente : « Cessez d'être gentil soyez vrai ! »

Pour faire court, ce livre va vous expliquer comment reconnaître et accepter vos sentiments et les besoins qu’ils révèlent, comment les exprimer sans agression mais fermeté si besoin, comment vous replacer au centre de votre vie et ne plus simplement agir ou réagir selon votre entourage

Ce livre vous aide donc à vous réaffirmer dans vos relations, à vous placer au centre de vos interactions et à mieux anticiper ou gérer le rejet social

Faire face au deuil, un travail de fond

L’expression est très galvaudée et entraine nombre d’incompréhensions et d’idées fausses

À aucun moment, il faut entendre par ce concept oublier la personne aimée ou tourner la page ou passer à autre chose ou accepter la disparition comme on peut l’entendre encore trop souvent

Au moment d’un deuil, deux chemins sont possibles :

  • refuser de se confronter à tout ce que cette perte induit et penser qu’avec le temps, tout va progressivement rentrer dans l’ordre, « comme avant »
  • ou bien accepter la réalité de cet évènement qui bouleverse l’existence et faire face
  • un processus naturel, inconscient et spontané, de cicatrisation de cette véritable plaie psychique se mettra de toute façon en route, mais il ne suffira pas à guérir dans de bonnes conditions

Pour réapprendre à vivre sans la personne disparue, le travail de deuil doit être accompagné d’une démarche active, c’est le travail de deuil 

Penser que l’on peut en faire l’économie est illusoire

Conseils pour entreprendre un travail de deuil

Le contact avec la personne défunte permet d’intégrer une réalité que tout en soi refuse

Aussi, l’organisation des obsèques aide à la prise de conscience de la perte

Se faire accompagner pendant cette période

Il est primordial de réunir les parents proches, famille, amis et de s’entourer de personnes de confiance

Surtout, ne jamais avoir peur de demander de l’aide et à exprimer ses besoins

Partager ses émotions, son ressenti

Communiquer est essentiel

Plus la circonstance du décès est difficile, plus il parait essentiel de mettre des mots sur ce qui s’est passé

C’est une solution très puissante de se décharger du stress et des angoissent générées par les émotions qui s’accumulent

 

Exprimer ses émotions, détresse, colère, désarroi, culpabilité, chagrin, peur, impression de devenir fou, révolte, dépression

Des émotions puissantes et parfois déconcertantes surgissent très régulièrement

Il est très important de ne pas refouler ses sentiments et au contraire, se donner les moyens de les exprimer

Pleurer fait du bien, on n’en parle surement pas assez mais c’est un aspect central du travail de deuil

Connaître le processus de deuil et ses différentes phases

Le fait de comprendre les différentes étapes vécues et les réactions associées permet de mieux anticiper les événements, même s’ils restent très difficiles et douloureux à gérer

Ils sortent ainsi de l’inconnu, deviennent ainsi plus prévisibles et donc moins angoissants

 

Etre attentif à sa santé, anxiété, dépression ou troubles du sommeil, mais aussi douleurs musculaires ou articulaires, troubles digestifs, vertiges ou palpitations cardiaques, ou encore problèmes dermatologiques (psoriasis, eczéma) sont courants

Les grandes enquêtes épidémiologiques montrent une surmortalité globale significative chez les personnes en deuil, souvent par négligence de leur traitement ou de leur santé

Réduire le stress, comment se donner tous les moyens d’évacuer régulièrement les tensions tant physiques que psychiques ?

De nombreuses études montrent que les personnes qui ont une activité physique régulière résistent mieux au stress, ont un meilleur sommeil et connaissent ainsi moins d’épisodes dépressifs

Les massages, les méthodes de relaxation et la méditation sont aussi bénéfiques et aident à accompagner les douleurs traumatiques liées à la perte

Ne pas essayer d’anesthésier ses émotions

La souffrance est parfois telle qu’il est tentant de l’anesthésier avec un peu d’alcool ou des médicaments

Certes, ces produits provoquent généralement un soulagement temporaire, mais le travail de deuil ne passe pas par l’oubli des émotions

 

Plus la personne s’anesthésie, plus elle retarde le moment où elle commencera à se sentir mieux

Ne pas griller les étapes et vouloir aller trop vite, l’une des grandes difficultés réside dans l’acceptation de la durée.

Cela est légitime, la souffrance est là et tout le monde espère la voir disparaître au plus vite.

Toutefois, il n’est pas possible de raccourcir ou de court-circuiter le processus de deuil

Aussi pénible ou douloureux soit-il, il obéit à un rythme sur lequel la personne endeuillée n’a aucun contrôleIl s’étale sur un à deux ans au moins, voire plus, et il est totalement illusoire de vouloir réduire cette durée

Rappel de 7 étapes du deuil 

1. Le choc

Cette étape est souvent de courte durée mais peut être plus longue pour certaines personnes, il s'agit d'un état de sidération face à l'annonce de la perte

2. Le déni 

Il s'agit du refus de croire/voir/entendre/comprendre l'annonce de la perte, ce qui entraîne souvent une contestation et un rejet de l'information

3. La colère et le marchandage 

Il s'agit d'une attitude souvent agressive envers soi-même ou son entourage qui est accompagnée de pensées magiques comme par exemple "si je fais ça, il va revenir…"

4. La tristesse 

Il s'agit d'une étape marquée par le désespoir et l'effondrement

5. La résignation 

Il s'agit d'une étape caractérisée par l'abandon d'une forme de lutte et par l'espoir de retrouver sa vie comme avant malgré la situation ou l'objet perdu 

Dans cette étape, aucune projection n'est encore possible, la personne endeuillée vit dans le présent "au jour le jour" et tente d'accepter quelque chose d'inéluctable

6. L'acceptation 

Cette étape est marquée par l'acceptation réelle de la perte et le fait d'être plus objective sur ce qu'elle a vécu avec la personne perdue

Généralement, c'est à cette étape qu'on fait le point sur les bons et les mauvais moments, qu'on peut se projeter vers l'avenir et qu'on se sent mieux psychiquement

7. La reconstruction 

Cette étape permet de se réédifier à son rythme, de réorganiser sa vie de la façon la plus adaptée à sa perte et donc de reprendre un rythme de vie en lien avec les exigences de la société, de l'environnement, de ses ressources personnelles et de continuer à vivre tout simplement et il s'agit d'un processus de résilience active


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.